La querelle des femmes ou « n’en parlons plus » d’Eliane Viennot

En introduction, Eliane Viennot aborde, entre autres, les polémiques « autour de la double question de l’égalité ou de l’inégalité des sexes, et de leur différence ou de leur similarité », les efforts de certains groupes pour empêcher les femmes d’accéder aux mêmes « positions » que les hommes, l’évitement à voir – y compris par des historiennes féministes – de cette histoire d’avant la révolution française, les productions et les contestations de « ce paysage disparu »…

Le livre est divisé en trois chapitre : Une historiographie significative ; Accords, désaccords, incertitudes. Les interprétations de la Querelle ; La question du pouvoir.

l’avis de l’IRHIM ENS Lyon

présentation sur le site de l’éditeur

le site d’Eliane Viennot

Coupe du monde féminine de football et omnisports : le CO Les Ulis

Sous le haut patronage de Roxana MARACINEANU, ministre des sports, le colloque « Omnisports pour elles » organisé par le Club Omnisports de l’US Métro, en ouverture de l’assemblée générale de la FFCO, marque l’attachement de l’omnisports à la force et à la diversité de la population.

Est-ce une découverte, une naissance ou une évidence d’affirmer que les femmes représentent la moitié de l’humanité ? Mais, dans les faits, le paysage sportif n’est pas bien différent de la représentation nationale. 11 femmes sont présidentes de fédérations sur 117 dont une seule olympique et 20% de femmes seulement présidentes de clubs.

L’année 2019 permettra l’organisation de la coupe de monde féminine de football en France. Organisation symbolique quand on se souvient que le premier match officiel de football eu lieu en 1917 à l’initiative d’un club omnisports : FEMINA SPORT. Dès 1933, le machisme footballistique interrompt l’évolution sous des arguments douteux et sexistes.

Il faut attendre les années 60 et les mouvements féministes pour atteindre 2270 licenciées.

Aujourd’hui, on compte en France 6 293 915 licences féminines sur 16 440 051 de sportifs.

Les femmes inscrites au C.O.Ulis sont 2184 sur 4564 adhérents, 12 présidentes sur 27 sections et 21 sur 49 membres au conseil d’administration.

Pas mal ! Mais peut mieux faire !

Dès 2011, notre section football a créé un groupe féminin de 12 filles qui s’est transformé après l’obtention du label école de football féminin en un groupe de 80 footballeuses.

Et si l’année 2019 était l’année des MEUF’s !
Chiche !!!


Alain FAUVEL
Président du C.O.Ulis

 

Dimanche 19 mai 2019 : LES KMS POUR ELLES 2019

Vitrine des événements running du sport féminin en Ile de France, le 10Km Pour Elles devient pour la 6ème édition les Kms Pour Elles. Évolution du concept pour devenir la seule course multi-distances 100% féminine à Paris. La course se déroulera le 19 Mai 2019 à deux pas de la Cité de la Mode et du Design…

Plus d’infos

Cécile GERARDIN, présidente de la section aviron de l’US Metro

Pourquoi signer l’appel?

Parce que si en France dans la loi l’égalité entre les hommes et les femmes est actée, elle est pourtant chaque jour remise en cause.
Que ce soit verbalement ou dans les actes, elle est maintenant plus insidieuse, ce qui fait qu’on ne s’en indigne plus.
Et pourtant, la richesse qu’une femme peut apporter par sa vision, son expérience, son vécu est inestimable pour la gestion d’un club et l’éducation de nos jeunes dans les clubs, jeunes qui seront les citoyens de demain.

Nous devons aider les femmes à atteindre des responsabilités plus élevées, dans le milieu sportif comme ailleurs.
Nous avons des idées, nous osons, nous agissons, nous assumons nos actions.
Nous devons être entendues et reconnues, sans avoir à se battre et sans passer pour des gêneuses lorsque nous apportons des idées nouvelles.
Nous devons enlever cette réputation qu’ont les femmes qui ont des responsabilités d’être dures, parce qu’elles sont contraintes de se battre pour exister.
Par le développement du sport au féminin dans les clubs, nous contribuerons à l’obtention de cette égalité dans tous les secteurs de la vie et dans tous les milieux sociaux.

J’ai la chance d’être présidente de la section aviron au sein du club omnisport de l’USMT, dirigé également par une femme, Audrey Prieto Rodrigues.
C’est la première fois qu’une femme est présidente de notre club.
Elle est à l’écoute, a des idées, ose. Nous devons l’écouter et la soutenir comme toutes celles qui s’investissent dans leur club, vivent leur club.