L’appel « Omnisports pour elles » a été lancé le 8 mars 2019 et est toujours d’actualité.

Nous sommes des femmes, des femmes engagées dans le sport. Pas n’importe quel engagement : nous avons fait le choix de nous investir comme dirigeantes dans un club omnisports.

Cet engagement corrobore nos valeurs : au plus proche des gens, de leurs difficultés, de leurs demandes, de leurs besoins, de leurs aspirations ; au plus proche des territoires, des obstacles à lever, de leurs potentiels, de ce que le sport peut leur apporter ; au carrefour de la tradition disciplinaire et d’un espace global d’émancipation et de création, de développement individuel et collectif…

« L’omnisports », forme transversale pour proposer le sport sous tous ses aspects correspond aux demandes multiformes qui émergent aujourd’hui. Il s’adapte, se renouvelle et innove.

Nous lançons cet appel ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Notre but est bien sûr de toujours plus dénoncer et combattre les inégalités que les femmes continuent de subir dans le sport comme dans les autres secteurs de la société. Nous portons aussi que l’arrivée massive de pratiquantes féminines, la présence de femmes lors de spectacles sportifs, la place prise par des dirigeantes, comme nous, avec d’autres contraintes, d’autres visions aussi, ont fait évoluer la pratique sportive, le modèle associatif, le rapport au sport, les représentations dominantes.

Là réside une clé pour lutter contre toutes les discriminations. Ces femmes sont l’illustration que cela bouge dans le sport, que cela doit bouger encore, et qu’il faut que ces initiatives soient prises en compte à la hauteur du décalage qui existe entre les besoins et les réponses apportées.

Nous voulons ainsi témoigner, nous rassembler, dans nos diversités, et agir : il est grand temps de donner une place – ni aux dépends, ni en rivalité mais parmi ce qui existe et a fait ses preuves : le mouvement sportif institué, vertical, très masculin aussi- de donner une place donc, à ce sport transversal, multiforme, du quotidien et de la proximité. Il le mérite, il a besoin d’air, de moyens, de reconnaissance. Ses actrices, dont nous sommes, doivent être davantage entendues, écoutées, pour le sport et son avenir. Nous sommes disponibles pour y travailler.

SIGNER L’APPEL

Appel du 8 mars 2019 : "Omnisports pour elles !"

Nous sommes des femmes, des femmes engagées dans le sport. Pas n’importe quel engagement : nous avons fait le choix de nous investir comme dirigeantes dans un club omnisports.

Cet engagement corrobore nos valeurs : au plus proche des gens, de leurs difficultés, de leurs demandes, de leurs besoins, de leurs aspirations ; au plus proche des territoires, des obstacles à lever, de leurs potentiels, de ce que le sport peut leur apporter ; au carrefour de la tradition disciplinaire et d’un espace global d’émancipation et de création, de développement individuel et collectif...

« L’omnisports », forme transversale pour proposer le sport sous tous ses aspects correspond aux demandes multiformes qui émergent aujourd’hui. Il s’adapte, se renouvelle et innove.

Nous lançons cet appel ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Notre but est bien sûr de toujours plus dénoncer et combattre les inégalités que les femmes continuent de subir dans le sport comme dans les autres secteurs de la société. Nous portons aussi que l’arrivée massive de pratiquantes féminines, la présence de femmes lors de spectacles sportifs, la place prise par des dirigeantes, comme nous, avec d’autres contraintes, d’autres visions aussi, ont fait évoluer la pratique sportive, le modèle associatif, le rapport au sport, les représentations dominantes.

Là réside une clé pour lutter contre toutes les discriminations. Ces femmes sont l'illustration que cela bouge dans le sport, que cela doit bouger encore, et qu'il faut que ces initiatives soient prises en compte à la hauteur du décalage qui existe entre les besoins et les réponses apportées.

Nous voulons ainsi témoigner, nous rassembler, dans nos diversités, et agir : il est grand temps de donner une place – ni aux dépends, ni en rivalité mais parmi ce qui existe et a fait ses preuves : le mouvement sportif institué, vertical, très masculin aussi- de donner une place donc, à ce sport transversal, multiforme, du quotidien et de la proximité. Il le mérite, il a besoin d’air, de moyens, de reconnaissance. Ses actrices, dont nous sommes, doivent être davantage entendues, écoutées, pour le sport et son avenir. Nous sommes disponibles pour y travailler.

**votre signature**

Partager avec vos amis:

   

PREMIÈRES SIGNATAIRES

Audrey PRIETO RODRIGUES U.S. Métro (75)
Anissa HIDRI Omniworld Pierre Bénite (69)
Colette ANDRUSYSZYN, Lille U.C. (59), ancienne présidente de l’UNCU
Christiane GIRAUD S.C.O. Sainte Marguerite Marseille (13)
Christine MASSARD A.S.P.T.T. Saint Etienne (42)
Monique POITREAU S.A. Mérignac (33), trésorière nationale de la FFCO
Véronique RIBAUCOURT U.S. Joigny (89)
Laurence VAZELLE A.S.P.T.T. Aurillac (15)

Avec le soutien de :

Roxana MARACINEANU, Ministre des Sports, Laurence MUNOZ, vice presidente de la FSCF, Emmanuelle BONNET-OULADJ, co-présidente de la FSGT, Françoise BOUVIER, présidente de la Fédération Sportive Léo Lagrange, Natacha MOUTON–LEVREAY, vice-présidente de l’UFOLEP, Betty CHARLIER, présidente de la F.F. Sports pour tous, Michèle CLAVIERE, vice-présidente de la FNOMS, Annie SUGIER, présidente, Ligue du Droit International des Femmes, Marie-Christine MAHEAS, coordinatrice de l’observatoire de la mixité, Marie-George BUFFET, députée, ancienne ministre des sports, Anne HIDALGO, maire de Paris, Frédérique JOSSINNET, vice-championne Olympique, Dir Com FFF, Annick HAYRAUD, Manager équipe de France féminine Rugby, FEMIX, EGAL’SPORT, Nathalie VINGHES  AS Ambares (33), Dominique LUCAS  US Cenon (33), Estelle LAMARCHE Clamart Gym (92), Marie Paule ROPARZ AS Meudon (92), Stéphanie MARTIN A.S. Saint Médard (33), Claudine AMAT Sancerre (18), Jacqueline DALIBART U.S. Laval (53), Celine FROISSARD ASSO Spay (72), Marinette LAFOND U.S. Cenon (33), Sophie MEILLER    A.S. Meudon (92), Lydia MARTINS VIANA A.S. Drancy (93), Danielle PLU Coulaines (72), Corinne TRAPP A.S. Meudon (92), Valérie MASSE Auxerre (89), Dominique CROCHU F.C. Vendenheim (67), Séverine TELLE Thiais (94), Malika ADASSEN Taleb-Bendiab Club Nautique Sèvres (92), Françoise BARTHEL E.S. Nanterre (92), Doriane GARCIA Rinxent (62), Martine MARCHAND-PROCHASSON Bagneux (92), Laura COMMEAU Sport Athlétique Gazinet Cestas Omnisports (33), Marie Christine THOURET A.S. PTT Grand Lyon (69), Elisabeth ALLEGRINI Mouans Sartoux (06), Marie-Dominique MERLE Betton (35), Claudette HUTIN A.S. Le Mesnil saint Denis (78), Michèle ESCOFFIER-ZEFFERI Club des Naïades Paris (75), Anne DOS SANTOS Alby sur Chéran (74), Lydie QUENTIN club les enfants de la goutte d’or (75), Cecile CHARTRAIN les dégommeuses (75), Magalie MUNOZ C.A. Paris (75), Sylvie HAMART E.S. La Forêt (77), Gaëlle ETIENNE A.S. Meudon (92), Marie-Claire GARBAY A.S.PTT Agen (47), Valérie DAVID A.S. PTT Niort (79), Jackie DAFFOS A.S. PTT Comminges (31), Corinne CUEILLE C.A.P.O Limoges Omnisports (87), Anne CERBONI Clamart (92), Cécile HANNOYER Stade Bordelais (33), Camila VERJUS C.E. Velizy (92), Katia BERGER St Pierre du Perray (91), Mylèle LATTANZIO Franconville (95), Michèle BIRE La Roche sur Yon (85), Marie BISTA BDG Breuillet (91), Hélène HELOISE Rueil (92), Marthe PEREZ Villeneuve-Tolosane (31), Mary ALEXIS Paris (75), Elisabeth BOURDUGE Longpont Omnisports (91), Alla SCHNEIDER Besset (09), Mirande CATALDI U.M.S. Pontault-Combault (77), Anne Laure GOULFERT FSGT Pantin (93), Séverine BARDAUD Issy les Moulineaux (92), Evelyne BONTEMS-GERBERT Ezanville (95), Josyane COMBES O.B.S. Bagneux (92), Maryline PARISOT Breizh S.D. Beignon (56), Nicole DEBOTTE Drancy (93), Lucie RENAULT Créteil (94), Rina CAMBRAI ASPTT Limoges (87), Caroline BARITEAU Angers (49), Françoise GICQUEL Sevran (93), Marie-Paule LARGILLIER CSPO Pertuis (84), Brigitte GOP Palaiseau (91), Alexandra OLAZABAL Orléans (45), Annie-Claude COMTE Vénissieux (69), Régine MASSOLO-HEUZE Toulon (83), Susie MISTRE La MOtte (84),Christine MACQUET Paris (75), Alexandra MACHADO Lille (59), Marie-Claude LEPROUST CODERS Marcoussis (91), Nathalie SEGURA La Roche sur Yon (85), Patricia CASSAN Armentières (59), Valérie TRAMOY COM Bagneux (92), Marie-José GONZALES VGA Saint Maur (94)

Hélène BIDARD, adjointe à la Maire de Paris, Rosy STANISLAS, Maire adjointe au sport, secrétaire d’un club de rugby féminin, Françoise ROURE, Conseillère départementale (89), Nadine MEZENCE adjointe au maire du 18ème (75), Carole MODIGLIANI-CHOURAQUI Paris (75), Maria DABEK Nanterre (92), Christine AUBERE Paris (75), Karine JARRY Nangis (77), Laureen GENTHON Conseillère départementale (92), Hervé BORIE Président Saint Denis Union Sports (93), Jean-Pierre GUILY Président OMEPS Nanterre (92), Inass BENSSOUM Stains (93), Angèle DIONE Maire-adjointe de Stains (93), Didier LOVERA Nanterre (92), Jean-Pierre FAVIER Président US Ivry (94), Monique LAMBERT DAUVERGNE conseillère municipale, Villejuif (94), Fabienne TESSIER KERGOSIEN Adjointe au Maire, Jean François BEDU Président VGA Saint Maur (94), Thierry GENTHON Nice(06), Xavier DURAND U.S. Laval (53), Marion MAUDUIT Paris (75), Isabelle CHUSSEAU Paris (75), Romuald GUEHL Saind Denis U.S. (93), Martine FAVIER Ivry (94), Christine GUILLEMAUT Paris (75), Murielle DOURSENNES C.A.P.O Limoges Omnisports (87), Elianne VIENNOT, Gaetan ALIBERT Patriots Pars Baseball (75), Laurence SAUVEZ DTN F.S.C.F. (75), Christian DEVAINE Peyrat de Bellac (87), Patrick CAZENAVE Les Coq Rouges Bordeaux (33), Frédérick PFEFERBERG Joinville (94), Gilbert KOVACIC Claix (38), Jean-Noël SORIN Cerisay (79), Hubert SIDONIE Saint André (97), Bernard VIALLE U.S.M. Malakoff (92), Benoit HUBERT SNEP Etrepigny (08), Carole PEON Montpellier (34), André LECLERCQ Wattignies (59), Jean-Marc VELTEN Souffelweyersheim (67), Carole PEON Montpellier (34), Jean-Pierre QUILGARS C.O.M. Bagneux (92), Paula DELORT SADKI Bagneux (92), Jean-Claude GALL Lyon (69), Patrice MORICE Vitry (94), Cécile GERARDIN Saint Maurice (94), Christian FRANCOIS Epinay sous Sénart (91), Saliha BONIN-BELKACEM Pantin (93), Isabelle FIJALKOWSKI, Cécile GRASSO Saint-Amand (59), Marine RENARD Paris (75), Oumaya HIDRI NEYS Liévin (62), Natacha HIOLIN Briis (91), Anjum-Noma CHOUDHRY Arcueil (92), André DEL PRADO Boucau (64), Pascale BOYER Députée GAP (05), Bertrand LEMESLE Les Ponts de Cé (49), Catherine HANS Montrouge (92), Thierry BARDAUD CSM Malakoff (92), Cécile ESPONDE Bruges (33), Valérie LABRO Chatillon (92), Danielle DESNEDT Malakoff (92)

TÉMOIGNAGES

Sandrine RABAUD, Conseillère Techniques National de la F.F. Clubs Omnisports

Pourquoi avoir signé cet appel ?

Dans le cadre de mon engagement d’adjointe au sport pour tous au sein de Coulaines, je côtoie régulièrement les femmes investies dans le club omnisports des Jeunesses Sportives de Club. Je mesure toute la plus-value de l’engagement de ces femmes et je ne pouvais pas ne pas adhérer à cet appel.

Un exemple d’initiative :

Le club omnisports propose depuis quelques temps des séances de gym douce aux femmes bénéficiaires de l’épicerie solidaire. Ce projet est né d’un travail commun entre la collectivité et les dirigeants(es) du club omnisports. Il ne s’agit pas d’une démarche purement féminine, il s’agit d’un réflexion commune qui a abouti à un dispositif vers un public en marge qui aujourd’hui est pérenne.

Christiane GIRAUD

 

Monique POITREAU

Pourquoi je signe l’appel ?

Elue dans un bureau omnisports depuis longtemps, j’ai occupé divers postes décisionnaires, en parallèle j’occupe les fonctions de trésorière de la fédération.

Je signe cet appel car j’ai toujours milité pour le sport féminin, été engagée dans le sport féminin…je dirige la plus grosse section féminine du département mais je connais les entraves sociétales qui pèsent sur les femmes qui veulent s’investir. De ce fait j’ai milité dans des actions de lutte contre les discriminations portées en partenariat par la ville, l’Omnisports, le CDOS et Drop de béton (une association qui propose du rugby féminin dans les cités) .

La dernière intervention réunissait un public de jeunes sportifs pour deux projections de films : le premier concernait la discrimination dans le sport « Battle of sexes » le second sur l’entraînement des féminines au rugby (superbe film) avec une grande témoin rugby women sportive de haut niveau pour animer le débat. Ceci se situant dans la quinzaine de l’égalité.

Des actions sont aussi mises en place dans cette période du 8 Mars avec notamment une conférence le 5 Mars où je représenterai l’Omnisports : Femmes et Stéréotypes. Ceci n’est pas exhaustif…car les actions autour du 8 Mars sont en gestation !

Véronique RIBAUCOURT, présidente de L’U S Joigny

J’ai signé cet appel car je suis la Première femme Présidente de ce club omnisports depuis sa création en 1942. Mon prédécesseur et le bureau du club ont souhaité ma venue à la tête de la présidence afin de résoudre des conflits nés au sein de l’association mais aussi et surtout pour apporter une nouvelle dynamique. ! !

De part mon engagement au sein de ce club Omnisports, j’ai conscience que la parité hommes/femmes au sein de nombreux secteurs de notre société, dont le milieu du sport, est encore inégale
aujourd’hui.!

Dénoncer et combattre les discriminations auxquelles nous, les femmes, faisons face de nos jours me tient particulièrement à coeur. C’est pourquoi je soutiens cet appel des femmes du 8 mars et
souhaite illustrer par ma présence que cela est entrain changer dans le sport . ! !

En 3 ans de présidence, j’ai résolu beaucoup de problèmes relationnels et fait naître de beaux projets, c’est un véritable tournant que prend notre club Omnisports. Je suis beaucoup plus dans la communication et l’échange avec autrui ce qui m’a permis de renouer des liens avec la Municipalité qui nous tournait le dos , de sortir de 2 litiges avec des salariés et maintenant de
fédérer l’ensemble des membres de notre club ! !

Cécile GERARDIN, présidente de la section aviron de l’US Metro

Pourquoi signer l’appel?

Parce que si en France dans la loi l’égalité entre les hommes et les femmes est actée, elle est pourtant chaque jour remise en cause.
Que ce soit verbalement ou dans les actes, elle est maintenant plus insidieuse, ce qui fait qu’on ne s’en indigne plus.
Et pourtant, la richesse qu’une femme peut apporter par sa vision, son expérience, son vécu est inestimable pour la gestion d’un club et l’éducation de nos jeunes dans les clubs, jeunes qui seront les citoyens de demain.

Nous devons aider les femmes à atteindre des responsabilités plus élevées, dans le milieu sportif comme ailleurs. Nous avons des idées, nous osons, nous agissons, nous assumons nos actions.
Nous devons être entendues et reconnues, sans avoir à se battre et sans passer pour des gêneuses lorsque nous apportons des idées nouvelles.
Nous devons enlever cette réputation qu’ont les femmes qui ont des responsabilités d’être dures, parce qu’elles sont contraintes de se battre pour exister.
Par le développement du sport au féminin dans les clubs, nous contribuerons à l’obtention de cette égalité dans tous les secteurs de la vie et dans tous les milieux sociaux.

J’ai la chance d’être présidente de la section aviron au sein du club omnisport de l’USMT, dirigé également par une femme, Audrey Prieto Rodrigues.
C’est la première fois qu’une femme est présidente de notre club.
Elle est à l’écoute, a des idées, ose. Nous devons l’écouter et la soutenir comme toutes celles qui s’investissent dans leur club, vivent leur club.