Rennes, 3 décembre 2019 Femmes vulnérables et pratiques sportives

Dans le cadre des mardis de l’Egalité, conférence de Gaëlle Sempé, Maîtresse de conférences, Université Rennes 2, Laboratoire VIPS2,  3 décembre 2019, 17 h 30 – 19 h 30

Comment peuvent-elles être sportives quand rien n’est moins évident, urgent et/ou prioritaire ? Si pratiquer un sport revient pour certaines fractions de la population à s’épanouir et s’établir dans la société, cela peut, depuis les lisières, relever du champ de l’impossible. Par leur rapport au corps, leur distance au sport, leurs difficultés à y accéder, à y adhérer et à profiter de ses prétendus bienfaits, des femmes détenues, des jeunes filles de quartiers populaires et des femmes du voyage traduisent plus foncièrement un rapport au monde, pour certaines désaffilié, pour d’autres vulnérable, pour beaucoup sexué et sexuant.

« Elle ne se sent pas bien au sport… Je lui dis que moi aussi je suis grosse, mais que depuis que je viens, je suis plus souple quand même ! Que même si elle est vieille, c’est bien, sinon sa peau va tomber » (femme détenue, 28 ans).

Pour s’inscrire

Les Mardis de l’égalité sont un cycle de conférences de sensibilisation sur les questions d’égalité. Une fois par mois, ces conférences font intervenir des expert·e·s sur ces questions.

La conférence est filmée et diffusée en direct sur le Campus Mazier – Université Rennes 2 à Saint-Brieuc. Elle sera ensuite visible sur L’aire d’u – Université Rennes 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *